Conseils et astuces

Quelques idées de desherbants naturels.

Avec le retour du beau temps et du soleil, la pousse des mauvaises herbes est encore plus importante. Les adventices envahissent sans crier gare votre magnifique jardin et vous recherchez une solution naturelle pour les éliminer ? Découvrez dans cet article quelques idées de désherbants naturels qui vous aideront à vous débarrasser de ces végétations envahissantes.

Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est un désherbant naturel très efficace. C’est un produit non toxique que vous pouvez utiliser pour éliminer les mauvaises herbes. Le bicarbonate est utilisé généralement pour éliminer les mauvaises herbes des petites surfaces, des allées de graviers et de pavés.

S’il est indiqué sur la notice du produit le dosage nécessaire, veillez à le respecter à chaque utilisation. Si tel n’est pas le cas, retenez qu’un dosage de 20 g/m² d'eau, sera suffisant.

L’application du bicarbonate en tant que désherbant est très simple et vous prendra relativement peu de temps. Répandez le produit en quantité raisonnable dans votre jardin potager et surtout sur les surfaces où vous ne voulez aucune présence végétale. Pensez toutefois à éviter de l’utiliser sur les pelouses et les massifs de fleurs. Notez également qu’une pluie trop intense risque de diluer le bicarbonate et le rendre inefficace.

Le vinaigre

Le vinaigre blanc est un desherbant naturel que vous pourrez utiliser sur les mauvaises herbes les plus résistantes. Pour une surface de 10 m², utilisez un litre de vinaigre blanc pour un litre et demi d’eau.

Répandez le mélange sur les mauvaises herbes au moyen d’un pulvérisateur. Lorsque la végétation commencera à jaunir, vous n’aurez qu’à les arracher. Le vinaigre blanc doit être utilisé de préférence sur les herbes tendres (celles qui s’installent dans les allées et les interstices de votre terrasse) et sur les plantes vivaces aux racines peu épaisses.

Vous devrez cependant utiliser le vinaigre blanc avec précaution. Appliquez la solution quand il y aura peu de vents pour éviter que les autres plantes ne soient contaminées. Aussi, pour produire une grande efficacité du produit, pensez à l’appliquer les jours ensoleillés.

L’eau bouillante et l’eau de cuisson

L’eau bouillante est un excellent allié pour venir à bout des mauvaises herbes. Le choc thermique provoqué par une eau chaude sur les mauvaises herbes entraînera leur mort ou du moins la destruction totale de leurs parties aériennes.

Déversez un filet d’eau chaude sur la base de la mauvaise plante. Cette solution s’applique à toutes les mauvaises herbes.

Le risque de brûlure étant important, il convient de prendre quelques précautions avant de l’utiliser. Faites donc attention si vous devez transporter l’eau bouillonnante dans votre jardin. Portez un pantalon long et des chaussures fermées pour vous protéger des éclaboussures. Vous pourrez également utiliser l’eau de cuisson des pâtes ou des pommes de terre.

Le désherbeur thermique

Comme l'indique son nom, le désherbeur thermique est un procédé de désherbage naturel basé sur la chaleur. C'est une technique très facile d’application. Vous pourrez utiliser le désherbeur thermique sur plusieurs surfaces, sans aucun risque de dégradation de la terre. Une application trop poussée peut cependant altérer les caractéristiques physiques du sol ainsi que son PH. Veillez donc à l’utiliser avec précaution.

Les faux semis

Il s’agit ici d’une technique de désherbage naturel très ingénieuse. Le principe est simple : stimuler la pousse des mauvaises plantes pour mieux s’en débarrasser.

Pour désherber au moyen d’un faux semis, vous pourrez procéder comme suit :

  • 4 semaines au préalable, préparez le sol comme si vous envisagiez de semer
  • Nettoyez et aérez la terre
  • Vous constaterez au bout de quelques jours seulement l’apparition de jeunes mauvaises herbes
  • patientez encore quelques jours, puis arrachez à la main les mauvaises herbes en évidence.

Cette technique est très saine pour la terre et ne présente aucun risque pour l’environnement.

Le purin d’ortie

Le purin d’ortie est une solution naturelle et économique en matière de désherbant. Il agit à la fois comme désherbant naturel, mais aussi comme insecticide. Il doit donc être préparé avec attention et le bon dosage de l’eau et de l’ortie, pour éviter de plutôt faire pousser de mauvaises herbes.

Pour la confection de votre purin d’ortie, procurez-vous 1 kg d’ortie, et gardez 10 litres d’eau de côté. Coupez les feuilles d’orties en morceaux. Laissez-les 3 à 4 jours pour la macération dans votre eau de pluie, tout en les mélangeant une fois chaque jour. Filtrez ensuite le tout avec un arrosoir. Le purin d’ortie ne doit pas être pulvérisé sur les légumes de votre jardin. Ne l’appliquez que sur les mauvaises herbes.

Voilà ! Vous avez à présent connaissance des techniques naturelles de désherbage. N’hésitez pas à les mettre en pratique pour donner un coup de jeune à votre jardin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *