Plantes d'extérieur

Comment réussir sa bouture de lavande?

Autrefois utilisée par les Romains pour son parfum unique, la lavande est aujourd’hui prisée de tous. Connue pour ses multiples bienfaits sur la santé, la lavande est l’une des plantes les plus utilisées en phytothérapie. En plus de son parfum agréable, la lavande apporte de la couleur à votre jardin et décore à perfection votre intérieur une fois récoltée. Mais voilà, les plants de lavande vieillissent généralement très vite. Il est donc impératif de les rajeunir au moyen du bouturage. Découvrez dans ce petit guide les différentes variétés de lavande et comment réussir votre bouture de lavande.

La lavande, qu’est-ce ?

La lavande est un petit arbrisseau avec des fleurs souvent de couleurs violettes, bleues ou mauves sous forme d’épis. Ils proviennent de la région de la Méditerranée et appartiennent à la famille des lamiacées. Les lavandes sont plébiscitées dans le monde de la parfumerie, elles ont également des vertus médicinales et culinaires. Elles peuvent atteindre jusqu’à 60 centimètres et se développent mieux sur des sols calcaires secs. La lavande est le recours par excellence de l’aromathérapie en France.

Elle existe sous diverses variétés, mais les plus populaires sont les lavandes aspics, papillon, anglaise, la lavande vraie ou officinale et le lavandin. La lavande aspic a un parfum beaucoup plus fort et est conseillée en tant qu’anti-inflammatoire. La lavande papillon doit son nom, à ses folioles en forme de papillon. Elles sont percevables dès fin février.

Les lavandes anglaises se démarquent par leur feuillage vert, mais détrompez-vous elles ne sont pas originaires d’Angleterre. La lavande vraie est celle que vous rencontrerez dans les grandes parfumeries. Cette espèce est la plus rare du fait qu’elle pousse jusqu’à 800 m de hauteur, on ne les retrouve qu’en Haute-Provence.

Comment réussir sa bouture de lavande

Puisque les tiges de certaines plantes nécessitent des préparations plus sophistiquées, il existe plusieurs types de bouture. On note donc entre autres : la bouture simple, la bouture en crossette ou à talon, la bouture à l’étouffée…

Pour ce qui est de la lavande, voici l'une des méthodes les plus efficaces pour réussir un bouturage.

Le matériel nécessaire pour réussir sa bouture de lavande

Pour réussir votre bouture de lavande, il vous faudra choisir les matériaux nécessaires. Peu importe le type de bouture pour lequel vous aurez opté, vous devrez utiliser les matériaux suivants :

  • un joli pied de lavande
  • un couteau ou un sécateur aiguisé à la perfection. Pensez à le désinfecter à l’alcool
  • un ou plusieurs pots en terre cuite sauf si vous souhaitez bouturer en pleine terre. Les pots en terre cuite facilitent la circulation de l’air tout en luttant contre l’apparition des moisissures
  • un terreau
  • du sable de rivière tamisé
  • un petit bâton pour piquer la bouture dans le terreau sans l’abîmer
  • du gravier en petite quantité
  • de la pouzzolane fine
  • du sable de rivière tamisé.

Vous pourrez éventuellement avoir besoin des outils suivants : une cloche, une serre et une bouteille d’eau découpée.

Étapes de préparation

Pour réussir votre bouture de lavande, il vous faut en premier lieu détacher sur votre « plante mère » quelques rameaux latéraux à l’apparence saine. Découpez-les de préférence à l’aide d’un ciseau. Et surtout veillez à ce que ces rameaux soient d’une longueur comprise entre 12 et 20 centimètres et faites attention à ne pas trop descendre sur le bois. Retirez les tiges florales situées sur la partie inférieure avec votre couteau désinfecté.

Disposez ensuite quelques graviers dans le fond des pots. Commencez par préparer les pots en les remplissant d’un mélange de 2/3 de terreau et d’1/3 de sable de rivière tamisé. Ajoutez si possible de la pouzzolane fine au mélange (30 %).

Les étapes pour réussir votre bouture de lavande

Notez que l’utilisation des hormones de bouturage n’est pas nécessaire à la réussite de votre bouturage. Servez-vous d’un crayon ou de votre index pour faire un trou dans les pots remplis de terreau. Insérez ensuite votre rameau dans le trou. Ramenez la terre contre la tige puis tassez délicatement avec vos doigts.

Petite astuce : vous pourrez piquer les boutures sur la périphérie de votre pot. Cette méthode entraînera de meilleurs résultats.

Arrosez légèrement votre bouture. Sachez que la lavande redoute les excès d’eau. Placez vos boutures à l’étouffée en recouvrant la partie supérieure du pot d’une bouteille en plastique. Choisissez un coin ombragé pour y poser vos pots. L’idéal serait de les placer sous un châssis, dans une serre ou sous une véranda à l’abri du vent et du plein soleil.

Voilà ! Vous avez à présent toutes les informations pour réussir votre bouture de lavande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *