Plantes d'extérieur

6 conseils pour faire germer un noyau d’avocat.

Une forte envie de faire germer un noyau d'avocat ? Normal, vous avez plus de facilité à faire germer certains noyaux, mais n’y arrivez pas avec celui-là. Pour faire germer et pousser un noyau d’avocat il faut suivre quelques étapes indispensables. Découvrez dans cet article, 6 conseils utiles pouvant vous aider à y arriver.

Nettoyez le noyau et faites le tremper dans l’eau

Prenez un avocat et commencez par le couper en deux. Positionnez-le correctement dans le sens de sa longueur pour le faire. En introduisant votre couteau, faites attention à ne pas abîmer le noyau avec sa pointe. Le noyau doit en effet être intact.
Dénoyautez ensuite le fruit et noyautez soigneusement le noyau à l’eau tiède. Pendant une trentaine de minutes, laissez-le tremper entièrement dans une eau chaude. Cela vous permet d’activer la germination. Avant de passer à l’étape suivante, faites-le sécher.

Dans un verre d’eau, baignez le noyau d’avocat

Cette étape vous offre plusieurs possibilités. La première est la plus simple et la plus connue. C’est la technique des cure-dents. Plantez 4 allumettes ou cure-dent dans le noyau d’une manière à pouvoir le maintenir au-dessus d’un verre d’eau. La partie basse du noyau doit être trempée aux trois quarts et la pointe la moins large de noyau vers le haut.

Outre cette première possibilité, vous pouvez également faire usage des récipients, dont resserre puis s’évase le goulot. Cela permet de faire poser sur ce dernier, le noyau en ayant la partie basse bien immergée dans l’eau. Vous pouvez utiliser par exemple un vase ou une carafe.

Placez le noyau à la lumière

Une fois que vous avez positionné le noyau dans son verre, trouvez-le un emplacement dans une pièce lumineuse. Cependant, que cela ne soit jamais à la lumière directe. Cela va activer la germination sans risquer que le noyau ne prenne trop chaud. Notez que c’est suivant la chaleur et la luminosité de votre maison que variera la pousse de votre avocatier.

Renouvelez régulièrement l’eau

Pour espérer un bon résultat, vous devez changer régulièrement l’eau de votre avocatier. Vous pouvez vous habituer par exemple à le faire une fois par semaine. Sinon, vous pouvez le faire dès que vous constatez qu’un dépôt verdâtre ou gluant apparaît. En changeant régulièrement l’eau, le noyau se développe sans aucun risque. Après avoir vidé le verre d’eau, nettoyez-le avant de remettre une eau propre et de replacer le noyau.

Faites preuve de patience

Pour voir apparaître les premières racines, vous devez attendre plusieurs semaines voire des mois. Cela peut aller même jusqu’à 6 mois. Vous devez donc être patient pour atteindre ce stade. Dans la réussite de cette germination, plusieurs variables peuvent intervenir. Il s’agit particulièrement de la manière dont l’avocat que vous avez choisi a été cultivé puis conservé.

Afin d’accroître vos chances de réussite, il serait bien de faire varier la provenance de vos fruits. Prenez note de ceux qui ont germé facilement et optez désormais plus pour ceux-là. Généralement, la culture bio est propice aux bonnes germinations des noyaux. Voir germer les uns après les autres vos avocats vous sera alors un plaisir.

La mise en terre

Une fois que vous constatez que le noyau de votre avocat commence à germer, vous devez laisser les racines pousser. Vous verrez finalement les premières feuilles apparaître. Avant leur apparition, la hauteur de la tige est susceptible de varier entre 10 et 40 cm. Cela dépendra le plus de la luminosité de votre maison. Notez que plus vous aurez de la lumière, plus les feuilles vont se développer. Quand vous voyez apparaître deux feuilles opposées, pincez et coupez le bout de la tige. Que cela soit au-dessus des feuilles à environ un centimètre. Cela va permettre de renforcer la tige de l’avocatier et également, favoriser la ramification des feuilles.

Vous pouvez planter dans un pot votre noyau une fois que les racines sont suffisamment développées. Ce sera un pot contenant du terreau. Pour le drainage, prenez soin de déposer au fond de celui-ci, des billets d’argile. De préférence, choisissez un pot en terre afin de laisser respirer le terreau. Vous devez entièrement couvrir les racines et laisser dépasser de la terre, la tête du noyau.

Au fur et à mesure de sa croissance, procédez régulièrement à un arrosage. À un certain moment, l’avocatier aura besoin de moins d’eau. Toutefois, vous devez veiller à ce que la terre soit toujours humide. Comme indicateur d’arrosage, vous pouvez vous servir des feuilles. Si elles prennent une couleur jaune, comprenez qu’il y a trop d’eau. Cependant, arrosez le plus souvent si leur pointe brunit. Vous pouvez utiliser des engrais pour plantes vertes pour lui permettre de résister aux changements climatiques.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *