Conseils et astuces

5 astuces pour faire germer ses graines à tous les coups.

La germination d’une graine est une étape très importante dans la vie d’une plante. Si vous souhaitez réussir à faire germer des graines et que vous ne savez pas comment vous y prendre, cet article est fait pour vous. Nous vous dévoilons ici 5 précieux conseils qui vous aideront certainement dans cette mission.

La qualité des graines

Pour espérer voir vos graines germées, il est indispensable de choisir des graines de qualité. Une semence est dite de qualité lorsqu’elle répond à certains critères.

  • Les graines à semer correspondent exactement à la variété décrite sur l’emballage

Lorsque vous achetez une semence, celle-ci doit en effet être en tout point égale à la description de qui est affichée sur l’emballage d’achat. Il s’agit notamment de la couleur, forme, qualité gustative, etc.

  • La semence doit être saine

Il faut absolument vous assurer que les graines que vous avez en votre possession ne souffrent d’aucune maladie. C’est pour cette raison qu’il est vivement conseillé d’acheter des graines certifiées par des laboratoires ou des marchands de renommée.

  • La semence ne doit pas être périmée et doit avoir un pouvoir de germination optimal

En dépit de tous les critères précédents, de bonnes graines ne doivent surtout pas être périmées au moment du semis. Si vous vous retrouvez dans ce cas, il vaudrait mieux les jeter, car le résultat du semis sera tout simplement un cuisant échec.

Par ailleurs, une bonne graine doit également être dotée d’un pouvoir de germination optimal. Pour vérifier toutes ces indications, regardez juste sur l’emballage. Vous y trouverez toutes ces indications y compris la date de péremption de votre semence.

Les conditions environnementales et les qualités d’un bon sol

Les semis doivent être dans de très bonnes conditions météorologiques pour bien germer. Pour une germination optimale, la température doit être comprise entre 18 °C et 22 °C. Une valeur qui peut varier en fonction de l’espèce.

Aussi, pendant que cette température se situe entre 25 °C et 30 °C pour la famille des Solanacées, elle sera de 21 °C à 24 °C pour d’autres légumes. Une fois que vos graines auront germé, les températures idéales pour assurer leur bonne croissance seront de 18 °C le jour et de 15 °C la nuit.

Tout en faisant attention à ne pas le saturer d’eau, il est important que le sol soit suffisamment humide avant de semer vos graines.

Très essentiel dès la levée de vos semis, l’éclairage ne doit pas être excessif si vous faites usage de la lumière du soleil. Dans le cas où, il s’agit d’un éclairage artificiel, vous devrez prévoir entre 12 heures et 14 heures d’éclairage par jour. En plus, il est important de veiller à ce que votre terreau soit fin, léger, drainant, doté d’une bonne capacité de rétention d’eau et pasteurisé.

Cependant, si après avoir semé vos graines, les conditions météorologiques se dégradent, il existe des solutions comme les voiles d’hivernages qui vous protégeront de toute mauvaise surprise.

Le respect de la bonne profondeur du semis

La profondeur de votre semis est étroitement liée à la taille de la graine que vous détenez. Ce qui semble tout à fait correct, car vous ne pouvez pas utiliser la même profondeur pour semer une graine de haricot que pour une graine de maïs. Aussi, retenez que la profondeur d’un semis est égale à 3 fois le diamètre de votre graine. À titre illustratif, pour semer une graine de fève, vous aurez juste besoin de l’introduire à une profondeur de 3 cm du sol.

La meilleure période pour semer

On évite de semer en hiver. Cependant, cela ne voudrait pas dire qu’il n’est pas possible de le faire. En réalité, le meilleur moment pour semer des graines dépend du climat qui règne dans chaque région. À cet effet, vous devez vous renseigner sur le moment idéal pour semer dans votre localité. Vous pourrez vous rapprocher des agriculteurs de votre zone ou alors vous adresser à l’autorité en charge de ce domaine dans votre région. Il existe aussi plusieurs outils numériques qui peuvent vous informer.

Les qualités d’un bon paillis

Limiter l’évaporation de l’eau, barrer la route aux mauvaises herbes ou encore enrichir le substrat sont autant de qualités que possèdent les paillis. Cependant, pour éviter toute déconvenue, il est important de mettre en place une couche moyenne de paillis. De cette façon, vous serez certain qu’ils rempliront vraiment leur rôle.

Voilà en gros ce qu’il faut prendre en compte pour réussir à faire germer des graines. Faites-en bon usage et vous en serez certainement satisfait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *